2018 - PAVILLON DES LETTRES D'AFRIQUE ET DES CARAÏBES à la Foire du Livre de Bruxelles

Véritable vitrine de la diversité et de la richesse des littératures d’Afrique, des Caraïbes et de leurs diasporas, le Pavillon a offert du 22 au 25 février 2018 au sein de la Foire du Livre de Bruxelles une grande librairie ainsi qu’un espace jeunesse et éducation et un espace dédié au thème « Le livre, passerelle des arts » pour célébrer les différentes industries culturelles et créatives.

David Linx, Dany Laferrière, Véronique Tadjo, Lisette Lombé, Jean d’Amérique, Joy, Felwine Sarr, Kidi bebey, Elikia M’Bokolo, Barly Baruti, Taha Adnan, Mohamed Mbougar Sarr, Gaël Octovia, Apolinaire Djouomou, Kangni Alem, Joseph Ndwaniye, Yamen Manai, Rodney Saint Eloi, Isabelle Boni-Claverie, Youssef Fadel, Janis Otsiemi, Olivier Rogez, Wilfried N’sondé, Tierno Monenembo, Marc Alexandre Oho Bambe, Valérie Cadignan, James Noël, Florent Couao-Zotti, Geneviève Kaninda, Victor Bouadjo, Reda Dalil

Un programme de rencontres thématiques autour des Afriques dans le monde en compagnie d’une quarantaine d’auteurs à la croisée de tous les genres littéraires était animé autour d’un espace de rencontre dédié.

Le Pavillon des Lettres d’Afrique-Caraïbes-Pacifique est une initiative de l’Agence Culturelle Africaine (ACA) et a été organisé à Bruxelles en février 2018 en partenariat avec Coopération Education Culture (CEC) et la Foire du Livre de Bruxelles.

 

PROGRAMMATION Pavillon des lettres d’Afrique-Caraïbes-Pacifique

du 22 au 25 février 2018

JEUDI 22/2

22/2 – 12H – Littérature africaine et le défi de l’accessibilité des textes - Etat de lieux sur l’édition africaine, sur la diffusion et la distribution du livre, l’évolution du public et plus largement du monde du livre en Afrique à partir de témoignages de professionnels du livre et d’auteurs sur des initiatives dans ces différents domaines.

Avec Philippe Goffe (Association internationale des libraires francophones), Kangni Alem, Florent Couao Zotti, Ibrahim Lo.

Modérateur: Gangoues

22/2 – 13h - Traduire les langues africaines

Quelles difficultés les langues africaines présentent-elles pour le traducteur ? Dans quelles langues sont traduites les littératures anglaises, françaises ou autres ? 

Avec Bienvenu Sene Mongaba, Awa Sene Sarr et Rodney Saint-Eloi 

Modératrice : Valérie Piette (ULB)

22/2 – 14h - Trajectoire migratoire et identité

A travers différents récits, parfois drôles ou émouvants, des regards sont portés sur la vie sous le ciel de cette Belgique multiple et sur ce Bruxelles multiculturel. Familiales pour certains, « orientales » pour d’autres, ces histoires de destins sont aussi des prétextes pour poser la question, plus brûlante que jamais, de la « légitimité de la diversité » et de la place que la société lui donne en son sein.

Avec Taha Adnan (Bruxelles la marocaine et Ceci n’est pas une valise) et Amidou Si M’Hammed (Tangellois, non peut-être !)  - Modératrice : Martine Cornil

22/2 – 15h - Chemins du Brésil : mémoire d'hier et d'aujourd'hui

Quelles sont les traces du traumatisme de la traite dans le golfe de Guinée, et au Brésil ? Comment (re)construire une fraternité entre ceux que les aléas de l'Histoire ont séparés ? Telle est la problématique qui sera abordée.

Avec Tierno Monenembo (Pelourinho), Kangni Alem (Les enfants du Brésil), Florent Couao-Zotti (Les fantômes du Brésil)

Modérateur : Jean-Claude Kangomba

22/2 -16h - Citadelle, l’Aéropostale du Cœur

L’Aéropostale recréée. Lecture de textes humanistes fondateurs. De Toulouse à St-Louis, dans les pas de St-Exupéry, Camus, Amine Maalouf, Aimé Césaire, Charb, …

Organisé par la Foire du Livre de Bruxelles, l’Université populaire du théâtre et Globe.

Avec Yves Claessens, Jean-Claude Idée, Pierre Pivin, Simon Willame

22/2 – 17h - Anselme Nindorera : Périple dans l'Histoire du Burundi 

« Les tourments d'un roi » et « Le ver est dans le fruit », deux romans inédits d’Anselme Nindorera, édités par les Archives & Musée de la littérature, permettent de découvrir la vision des burundais sur leur propre histoire et laissent entrevoir des perceptions fort différentes de celles des écrivains européens, même pour les plus tragiques.

Avec Marc Quaghebeur et Juvénal Ngorwanubusa

Modérateur : Jean-Claude Kangomba

22/2 – 18h - Lectures d’extraits d’œuvres des auteurs invités du Pavillon des lettres d’Afrique-Caraïbes-Pacifique par le groupe de lecture de l’Espace Césaire

Depuis quelques mois, un groupe de lecture s’est constitué autour de l’espace Césaire, bibliothèque spécialisée en littératures africaines et caribéennes en plein cœur de Bruxelles. Ils échangent des impressions de lecture et s’entrainent dans la lecture à voix haute d’extraits des œuvres choisies. C’est la deuxième fois qu’ils proposent une performance de lecture à l’attention du public.

VENDREDI 23/2

23/2 - 11h – Présentation du livre « Afrique, notre mère magnifique » et autres publications de la maison d’édition A dos d’âne

Née en 2009, la maison d’édition A dos d'âne veut publier des "livres pour réenchanter le monde". Dans Afrique, notre mère magnifique,_accessible à partir de 11 ans, Marilyn Plenard, auteure, rend hommage à la nature, aux femmes de l'ombre et à celles qui ont fait l'histoire de l'Afrique.

Avec Marilyn Plenard

23/2 – 12h – Le numérique, un vrai plan-b pour la distribution et la diffusion du livre en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ?

Toute observation du marché du livre en Afrique conduit au constat du dysfonctionnement d'au moins deux éléments majeurs de cette chaîne : la distribution et la diffusion. De quelle manière le livre numérique vient rompre les errements de ce secteur d'activité et offre une possibilité de circulation plus grande des œuvres littéraires tant au Sud qu’au Nord, tel est l'enjeu de cette rencontre avec différents acteurs plus ou moins ouverts à cette nouvelle opportunité pour le livre en Afrique.

Avec Eric Briys (Cyberlibris), Lamine Sarr (Nouvelles Editions numériques africaines), Thomas Parisot (Cairn.info), Philippe Goffe (Président de l’AILF)

Modérateur : Gangoueus 

23/2 – 13h – Lancement du livre « Notre Congo/Onze Kongo », la propagande coloniale belge dévoilée

Après plus de trente ans d’analyse des images de propagande coloniale comme source de stéréotypes actuels, Coopération Education Culture sort un livre autour de la question et de ses enjeux encore malheureusement actuels. Le livre propose donc de décrypter les images d’hier pour comprendre le racisme et les discriminations d’aujourd’hui. Cette rencontre proposera un moment d’échange avec les auteurs mais également des acteurs de terrain.

Avec Julien Truddaïu (CEC), Elikia M’Bokolo (Coordinateur scientifique de l’ouvrage), Patrick Charlier (UNIA), Aliou Baldé (Collectif Mémoire coloniale et lutte contre les discriminations)

23/2 – 14H - Industries culturelles et créatives, levier d’un développement économique et social durable ?

Encore jugées peu rentables économiquement et peu pourvoyeuses d'emploi  il y a une dizaine d’années à peine, les industries culturelles et créatives font aujourd’hui l’objet de nombreuses politiques nationales ou régionales qui reconnaissent leur impact positif dans la relance économique.  Ces industries deviennent un enjeu stratégique pour encourager différents secteurs de l’économie. Mais en posant la question de leur utilité sous l'angle exclusivement économique, ne s’éloigne-t-on pas de l’essence-même de la culture qui est d’être avant tout un levier de transformation de nos sociétés au Nord comme au Sud ?

Avec Felwine Sarr, Giorgio Ficcarelli (UE – à confirmer),Sansi Kaba Diakité (Commissaire général de Conakry Capitale Mondiale du Livre)

Modératrice : Astrid Audibert – Conseillère culture ACP

23/2 - 15H – En tête-à-tête avec Janis Otsiemi

Janis Otsiemi est né en 1976 au Gabon. Il vit et travaille à Libreville. Roman social et urbain, style direct, récit émaillé d’expressions savoureuses, Janis Otsiemi signe des romans, miroirs de la société gabonaise telle qu’il la vit et la perçoit aujourd’hui ! Il incarne l'émergence du roman noir sur le continent africain. 

Modérateur : Bernard Magnier

23/2 – 15H30 – En tête-à-tête avec Andrée Marie Diagne

Andrée-marie Diagne-Bonané est docteure es Lettres, responsable d'associations de professeur.e.s de français, animatrice d'émissions littéraires et d'ateliers d'écriture. Elle est également auteure de manuels scolaires du secondaire et d'un recueil de nouvelles (La Fileuse d'amour, Harmattan Sénégal 2013). Elle est spécialiste en littérature africaine et francophone, didactique du français et techniques de communication et d'expression. Elle dirige actuellement le Réseau des Professeurs de français pour l'éducation des filles et la formation des femmes en Afrique.

Modérateur : Bernard Magnier

23/2 – 16h – Le paradis de l’enfance

Comment développer une écriture et un contenu favorisant les premiers pas à la lecture des enfants et adolescents ? Comment apporter des contenus diversifiés dans les œuvres de littérature jeunesse

Avec Kidi Bebey (Directrice de la collection Lucy, Cauris livres), Florent Couao-Zotti (Le lance-pierre de Porto Novo) et Joseph Ndwaniye (Plus fort que l’hyène)

Modérateur : GANGOUEUS

23/2 - 17h – Le rôle des fondations pour la promotion de l’art et des industries culturelles africaines et caribéennes

Mise en avant des initiatives portées par la Fondation Clément et la Fondation Georges Forest.

23/2 – 18h – Rencontre-hommage à James Baldwin

Rencontre-hommage à James Baldwin, écrivain engagé dans la lutte contre le racisme et la défense des droits des noirs américains. Après le succès du film « I’m not your negro » de Raoul Peck, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, nombreux lecteurs (re)découvrent son œuvre qui a plus de trente ans aujourd’hui, mais qui fait écho à l’actualité d’un racisme banalisé qui touche nos sociétés contemporaines. Deux témoins, Dany Laferrière, académicien, et David Linx, jazzman – chanteur et multi-instrumentiste -,  échangeront sur leur rapport à James Baldwin et à son œuvre, à travers des récits, des lectures et  des chansons. 

Ces deux témoignages seront accompagnés de lectures (par Dany Laferrière) et de chants (par David Linx).

Avec Dany Laferrière et David Linx

Modératrice : Safia Kessas

23/2 – 19h – Traditions et violence

En Afrique, au-delà des discriminations habituelles envers la femme, celle-ci doit encore faire face au poids des traditions de nature multiple.

Avec Fouad Laroui (L’insoumise de la porte de Flandres), Tierno Monenembo (Bled) et Kossi Efoui (Cantique de l’acacia)

Modérateur : Khalid Lyamlahy

23/2 – 20h - Migrance et errances

La crise libyenne a révélé l’ampleur de la situation particulièrement trouble des migrants en partance pour l’Europe. Alors que des milliers d’Africains meurent sur les routes de cette immigration clandestine, qu’en est-il de ces trajectoires, de ces vies esquintées ? Plusieurs romanciers évoquent ce désir d’évasion, d’exil, cette détermination à atteindre l’eldorado et, quelques fois, la désillusion au bout de la route ... 

Avec Mohamed Mbougar Sarr (Silence du Chœur), Khalid Lyamlahy (Un roman étranger) et Geneviève Damas (Patricia)

Modératrice : Françoise Nice 

23/2 – 21h – Une heure de slam avec des poètes urbains de Bruxelles, Paris, Lille en passant par Port-au-Prince, Douala et Kinshasa.

Venez découvrir la puissance de la force évocatrice du verbe et du souffle poétique des mots lorsqu’ils sont maniés avec sensibilité et talent.

Avec Jean D’Amérique (Nul chemin dans la peau que saignante étreinte), Lisette Lombé (Black words), Joy (Tram 25), Capitaine Alexandre (De terre, de mer, d’amour et de feu – Résident de la République – Le Chant des possibles).

SAMEDI 24/2

24/2 – 11H – En tête-à-tête avec Dany Laferrière

Ami fidèle de la Foire du Livre de Bruxelles, Dany Laferrière, académicien et citoyen du monde qui partage son temps entre Montréal, Paris, Port-au-Prince et les nombreux lieux où il est invité, nous livre son regard sur ces lieux qui peut-être ne sont autres que des autoportraits. 

Modératrice : Dominique Gillerot

24/2 – 11H30 – Tête-à-tête avec Kidi Bebey

Kidi Bebey est une journaliste, éditrice et auteure française, née à Paris de parents camerounais. Éclectique, son parcours témoigne d'un intérêt marqué pour la musique et la danse, les destins de femmes, l'univers des enfants et des adolescents. Elle nous parlera plus spécifiquement de son dernier roman « Mon royaume pour une guitare ».

Modérateur : Yvan Amar

24/2 – 12H – Portraits de femmes au cœur de la narration

Alors qu’un scandale sexuel secoue le monde du spectacle en Europe et en Amérique du nord, la question de la place centrale de la femme dans la société, des abus dont elle fait souvent l’objet sur le plan professionnel, économique, socio-culturel revient au cœur de l’actualité en Occident. Et cette question se pose naturellement en Afrique et dans les Caraïbes aussi…

Avec Gaël Octavia (La fin de Mame Baby) et Kossi Efoui (Le cantique de l’acacia)

Modérateur : GANGOUEUS

24/2 – 13H - Afro-féminisme et nouvelles expressions des femmes des diasporas africaines

Qu’est ce qu’être noires en Europe ? Au travers des parcours de femmes revendiquant leur place dans les sociétés belges et françaises, ce moment de rencontre sera l’occasion de revenir sur les défis que sont la visibilité et les discriminations en tout genre.

Avec Marie-Pierre Nyatanyi (Plurielles. Femmes de la diaspora africaine), Suzanne Monkasa (Les femmes de la diaspora congolaise de Belgique s'expriment), Isabelle Boni-Claverie (Trop noire pour être française?), Geneviève Kaninda 

Modératrice : Jacinthe Mazzocchetti

24/2 – 14H - Et si on parlait polar en Afrique ?

Le polar est un genre qui prend de plus en plus de place dans les lettres d’Afrique et des Caraïbes. D’Achille Ngoye à Florent Couao-Zotti, de Gary Victor à Janis Otsiemi. Que traduit cette évolution vers ce genre littéraire ? Y a-t-il une spécificité au polar africain ou qui se passe en Afrique ?

Avec Florent Couao Zotti (La traque de la musaraigne), Carlo Lucarelli (Le temps des hyènes) et Janis Otsiemi (Tu ne perds rien pour attendre)

Modérateur : Bernard Magnier

24/2 – 15h – Extrémismes et violences

Les figures de la violence sociale ne cessent de se métamorphoser, mais leur objectif est souvent le même : imposer un mode de pensée et bâillonner les libertés. Quels échanges, quelles nouvelles connexions entre l’Afrique du Nord  et l’Afrique subsaharienne confrontées toutes les deux à la montée du fondamentalisme religieux et la nécessité d’une histoire commune à revisiter ?

Avec Yamen Manai (Prix des Cinq Continents de la Francophonie) et Tierno Monenembo (Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française)

Modérateur : Khalid Lyamlahy

24/2 – 16h – Raconter l’histoire autrement

Si l’Histoire se méfie de la fiction, celle-ci ne peut se passer d’histoires. L’imaginaire revisite librement le passé, avec comme résultat de le rendre habitable, émotionnellement et intellectuellement.

Avec Elikia M’Bokolo, Barly Baruti (Le Singe jaune), Victor Bouadjo (La Veneta) et Wilfried N’sondé (Un océan, deux mers, trois continents)

Modérateur : Bernard Magnier

24/2 – 17H – Voyage en utopie

Comme dit Chamoiseau, l’utopie peut n’être qu’un rêve : « se réclamer de cette instance où se tiennent les poètes et les beaux êtres humains ». Mais le monde a besoin de cette générosité-là, en tant qu’hygiène de l’esprit.

Avec Marc Alexandre Oho Bambe (De terre, de mer, d’amour et de feu), Rodney Saint-Eloi (Je suis la fille du baobab brûlé – Passion Haïti), Felwine Sarr (Ishindenshin – Habiter le monde, essai de politique relationnelle), James Noël (Belle Merveille)

Modérateur : Yvan Amar

24/2 – 18H – Lectures d’extraits d’œuvres des auteurs invités du Pavillon des lettres d’Afrique-Caraïbes-Pacifique par le groupe de lecture de l’Espace Césaire

Depuis quelques mois, un groupe de lecture s’est constitué autour de l’espace Césaire, bibliothèque spécialisée en littératures africaines et caribéennes en plein cœur de Bruxelles. Ils échangent des impressions de lecture et s’entrainent dans la lecture à voix haute d’extraits des œuvres choisies. C’est la deuxième fois qu’ils proposent une performance de lecture à l’attention du public.

DIMANCHE 25/2

25/2 – 11H – Les congolais dans la Grande Guerre : grands oubliés de l’Histoire ? 

Alors que nous entamons la dernière année de la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale, rares ont été les hommages rendus aux soldats et porteurs engagés et morts sur le front africain dans l’est du Congo Belge. Episode peu connu et mal enseigné qui pourtant constituera un véritable tournant dans la Grande Guerre, cette rencontre sera l’occasion de revenir sur les faits mais aussi sur les enjeux mémoriels qui en découlent cent ans plus tard.

Avec Elikia M’Bokolo, Lucas Catherine (« Des tranchées en Afrique », Aden), Barly Baruti (Madame Livingstone), François Ryckmans

Modérateur : Julien Truddaïu 

25/2 – 12H – En tête-à-tête avec Véronique Tadjo

Véronique Tadjo, née à Paris, mais élevée à Abidjan, est une écrivaine ivoirienne, auteur de poèmes, de romans et d'ouvrages pour la jeunesse qu'elle illustre elle-même. Dans son nouveau roman « En compagnie des hommes », l’écrivaine part de l’épidémie de fièvre Ebola survenue en 2014 pour mettre en évidence l’urgence écologique et d’autres chantiers à prendre à bras le corps en Afrique.

Modérateur: GANGOUEUS

 

 

25/2 - 12H30 – En tête-à-tête avec Hamidou Sall

Hamidou Sall est un poète et écrivain sénégalais. Il est fonctionnaire international en poste à Paris. Hamidou Sall est le neveu de l’écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane, auteur de L’Aventure ambiguë. Dans son livre, l’Occident ambigu, il poursuit la réflexion fondamentale initiée au lendemain des indépendances africaines. Fils spirituel de Léopold Sedar Senghor et d’Aimé Césaire, il analyse l’actuelle décadence de l’Occident et le rôle salvateur que l’Afrique pourrait jouer auprès du Vieux Continent.

Modératrice : Caroline Moulin-Schwartz

25/2 – 13H – Transgenre : du slam à la poésie, de la poésie au roman, du théâtre au roman, expériences…

Des artistes, des poètes… qui commettent leur premier roman. Avec brio et panache ! Ils naviguent entre les genres. Une occasion d’échanger sur la démarche de ces artistes aux multiples facettes.

Avec Gaël Octavia (La fin de Mame Baby), Marc Alexandre Oho Bambe (Diên Biên Phù), James Noël (Belle Merveille)

Modérateur : Yvan Amar

25/2 – 14h – Les utopies africaines

Penser et écrire l'Afrique-monde. Rêver de l’Afrique, de son passé et de son futur, autrement. Quitter les chemins balisés par les experts internationaux et prendre les allées de traverse vers l’ailleurs, vers les potentialités réelles des communautés du continent. Les Ateliers de la pensée organisés par Felwine Sarr et Achille Mbembe à Dakar et à Saint-Louis auront permis de prendre conscience de la vitalité et de la diversité de la pensée africaine. Le Pavillon des Lettres d’Afrique-Caraïbes-Pacifique donne la parole à celles et ceux qui se battent au quotidien pour que s’expriment les énergies créatrices et mettent au cœur de leur travail une pensée libératrice.

Avec Felwine Sarr (Afrotopia), Kossi Efoui (Cantique de l’Acacia), Mohamed Mbougar Sarr (Silence du chœur) et Véronique Tadjo (En compagnie des hommes), Rodney Saint-Eloi

Modérateur : GANGOUES

25/2 – 15H – Portraits du pouvoir et de son exercice

L’exercice du pouvoir en Afrique reste une source intarissable d’inspiration pour les narrations africaines. Les errances des autocraties africaines sont devenues tellement banales que la question qui se pose pour l’écrivain porte, non pas sur l’abondance des faits, mais sur leur mise en récit. Un récit qui réinvente l’Histoire pour la rendre plus vraie.

Avec Youssef Fadel (Un oiseau bleu et rare vole avec moi) et Olivier Rogez (L’Ivresse du Sergent Dida)

Modérateur : Yvan Amar

25/2 – 16H - Traite négrière, esclavage et héritage : exploration des différentes routes

De plus en plus, les écrivains africains considèrent l’Histoire de leur continent comme la sève majeure de leur imaginaire. Ainsi en est-il de la traite négrière, revisitée en tant que mémoire ancienne ou énigme actuelle ?

Avec Wilfried N’Sondé (Un océan, deux mers et trois continents), Viktor Lazlo (Les passagers du siècle) et Kangni Alem (Les enfants du Brésil)

Modérateur : Jean-Claude Kangomba

25/2 - 16h - Rencontre avec Hafsat Abiola, membre du Conseil de Women in Africa

Hafsat Abiola est activiste des Droits de l’Homme au Nigeria, Fondatrice de KIND (Kurdirat Initiative for Democracy). Elle fait partie de Women in Africa, initiative qui met en réseau les femmes du monde pour l'empowerment des femmes africaines.

Modératrice : Caroline Moulin-Schwartz

25/2 – 17H – Questions de diversité

Assimilation, intégration, insertion : l’acceptation de l’autre et de sa différence reste un redoutable défi des sociétés modernes, de plus en plus mondialisées.

Avec Reda Dalil (Best-seller) et Valérie Cadignan (Fin de règne)

Modératrice : Dominique Gillerot

 

... 21 septembre 2020
Actu
SPECIAL CINEMA DECOLONIAL : PROJECTIONS-DÉBATS

Dans le cadre de la quinzaine de la solidarité internationale de la ville de Bruxelles, CEC ong, en collaboration avec le Collectif Mémoire coloniale et Lutte contre les discriminations et les Grignoux, organise deux projections-débats sous le...

Plus
... 23 juillet 2020
Actu
FELWINE SARR: "IL SUFFIT D'UNE PANDÉMIE POUR QUE LES REPRÉSENTATIONS NÉGATIVES SUR LE CONTINENT AFRICAIN REMONTENT"

Une conversation vidéo entre Felwine Sarr et Safia Kessas, réalisatrice et journaliste.

Plus
... 3 juillet 2020
Actu
1 JUILLET 1962, "QUI JE SUIS" PAR HERVÉ KIMENYI

“ (…) Je suis celle qui sait que l’indépendance n’est pas une institution, c’est un état d’esprit.

L’indépendance n’est pas une fête, c’est une guerre sans répit.

L’indépendance ne se donne pas, elle se cultive et...

Plus
... 3 juillet 2020
Actu
"30 JUIN 1960, LIPANDA" PAR ISRAËL TSHIPAMBA

A l'occasion des 60 ans de la proclamation de l'indépendance du Congo, Israël Tshipamba partage sa vision de l’indépendance ("lipanda" en lingala) et met en scène deux jeunes comédiens congolais qui, dans un tête à tête improbable,...

Plus
... 2 juillet 2020
Actu
2 JUILLET 1962 - "UN RÊVE AMER", PAR TEDDY MAZINA

« Chez moi il y a un goût amer, un goût de rêve et un goût d’idéal qui est resté aujourd’hui en Afrique (…). Ces périodes, ces soixante dernières années qui viennent de se passer ont été parfois de petites réussites pour certains...

Plus
... 1 juillet 2020
Actu
"1ER JUILLET 1962, MURONDO" PAR JOY SLAM

Dans cette vibrante poésie, Joy Slam s'exprime sur la colonisation en ce jour d'indépendance du Burundi et du Rwanda dans son titre "Murondo"(jeune fille en kirundi).

Plus
... 1 juillet 2020
Actu
KANJOGERA - LA REINE-MÈRE STRATÈGE

Reines-mères, reines ou princesses à marier ont joué au Rwanda un rôle essentiel dans la conquête, le maintien ou la ruine du bien le plus enviable : le pouvoir sacré. Kanjogera est une des plus fameuses de ces souveraines. Haïe ou admirée,...

Plus
... 1 juillet 2020
Actu
"1ER JUILLET 1962, POUR UN BURUNDI DE LAIT ET DE MIEL" PAR DIANE KANEZA

"C’est un hommage à Rwagasore et ses compagnons de lutte pour l’indépendance, à nos pères, pour certains, à nos grands-parents, au peuple burundais, d’avoir choisi notre histoire, nos valeurs et symboles qui nous définissent en tant que...

Plus
... 30 juin 2020
Actu
"30 JUIN 1960, FIKARA", PAR BERNADETTE VIVUYA

Depuis Goma, Bernadette Vivuya nous livre une pensée (Fikara en swahili) sur l'indépendance du Congo.

Plus
... 30 juin 2020
Actu
"30 JUIN 1960 - SOUVENIR" PAR ELIKIA M'BOKOLO

"Avoir vécu, adolescent, le 30 juin 1960 à Kinshasa est, plus qu’une chance, une sorte de privilège aux effets durables, sans cesse renouvelés. L’année scolaire avait été excellente pour moi. Expulsé brutalement du collège Saint Joseph...

Plus
... 30 juin 2020
Actu
GANKABI - CELLE QUI MAGNÉTISA STANLEY -

Dans les récits des explorateurs, on s’arrête rarement sur les portraits de femmes décrites individuellement. Dans un de ses voyages au Congo, Stanley rencontre une femme, Gankabi ; qui le frappe par son magnétisme…

Plus
... 30 juin 2020
Actu
60/60 DIPENDA

Plus
... 26 juin 2020
Actu
ATELIER : REGARDS SUR LE PASSÉ COLONIAL

« Ce workshop propose aux élèves de se plonger dans les vies de 7 personnages, hommes et femmes, Belges et Congolais, ayant vécu la colonisation. Les élèves sont amenés à utiliser leur sens de l’observation, leur créativité et leur...

Plus
... 16 janvier 2020
Evènement
VERNISSAGE EXPOSITION REVOLUTION RAP, UNE HISTOIRE AFRICAINE ?

16/1/2020 à 18h – Vernissage/Rencontre : Révolution Rap, une histoire africaine ? – KVS, quai aux Pierres de Taille, 7 à 1000 Bruxelles

Dans le cadre du Festival Congolisation, CEC et ses partenaires vous attendent le 16 janvier à 18h au...

Plus
... 14 janvier 2020
Evènement
BURKINA FASO, 5 ANS APRÈS L’INSURRECTION ?

Rencontre avec Smockey, rappeur et porte-parole du mouvement Balai Citoyen.
Plus de 5 ans après la révolution, un putsch manqué et une nouvelle constitution plus tard, où en est-on au Burkina Faso ? Quels sont encore les enjeux démocratiques...

Plus
... 18 décembre 2019
Evènement
RENCONTRE-RÉFLEXION : « STÉRÉOTYPES DANS LES ALBUMS ILLUSTRÉS POUR LA JEUNESSE »

RENCONTRE A L'ATTENTION PRIORITAIREMENT DES ACTEURS DE LA CHAÎNE DU LIVRE

Plus
... 18 décembre 2019
Evènement
RENCONTRE LITTÉRAIRE: DE L'INTIME À L'UNIVERSEL

Des écritures qui bousculent les clichés

RENCONTRE LITTÉRAIRE avec SAMIRA EL AYACHI et HEMLEY BOUM

Plus
... 17 octobre 2019
Evènement
RENCONTRE AVEC MONIQUE ILBOUDO : » FEMMES ET FILLES DANS LA MIGRATION »

Dans le cadre de son action « Femmes et Migrations » et en partenariat avec l’ASBL Ibirezi vy’Uburundi, CEC ONG a eu l'honneur de recevoir la romancière et militante des droits des femmes Monique Ilboudo.

Plus
... 9 octobre 2019
Evènement
LE NOUVEAU FÉMINISME LITTÉRAIRE AU MAROC

Rencontre avec Sanaa el Aji, Karima Ahdad & Fedwa Misk
En plus des riches traditions en ce qui concerne l’écriture et l’oralité, le Maroc déborde de jeunes voix non-conformistes, critiques et féministes. Cette soirée littéraire a...

Plus
... 16 septembre 2019
Evènement
DÉVOILER LES TABOUS, ÉCRIRE CONTRE LA DÉSHUMANISATION DES HOMOSEXUELS EN AFRIQUE

Des violences extrêmes rythment le quotidien des homosexuels en Afrique contemporaine : l’humiliation, les agressions physiques, le lynchage, les emprisonnements, les assassinats,… Plus de trente pays en Afrique disposent de lois ...

Plus
... 1 décembre 2017
Actu
DÉCOLONISER L'ÉCOLE

“Pendant septante-cinq ans, l’école a massivement diffusé une propagande justifiant la colonisation belge par la supériorité de la “race blanche” sur la “race noire”. Un demi-siècle après les indépendances, notre enseignement...

Plus