Littératures

Dès sa création, l’ONG CEC s’est attachée à promouvoir au Nord, la diffusion des cultures et des littératures africaines et des Caraïbes à travers, non seulement sa bibliothèque de prêt unique en Belgique, mais surtout à travers la diffusion du livre et la promotion des auteurs : organisations des rencontres littéraires, présence à la Foire du Livre de Bruxelles, organisation d’évènements autours du livre africain et caribéen, etc.

Quelques activités de référence

Organisation des centaines de rencontres-débats et autres grands évènements, autour et avec des auteurs d’Afrique et des Caraïbes : 

Kitabu Maranthon : « La Nuit des mots »Organisé dans le cadre de la célébration des 40 ans de CEC (2017) et s’inscrivant dans la volonté de promouvoir l’interculturalité, l’événement a réuni des auteurs, des comédiens, des professionnels de la parole, aux côtés des membres du groupe de lecture de l’Espace Césaire. Ils sont tous montés sur scène pour lire, scander et slamer les mots. Ce moment festif était ponctué d’instants musicaux. Dans le même cadre, une exposition littéraire, un atelier photomaton, des rencontres avec les auteurs tels que Makenzy Orcel, Abdourahman Waberi, un atelier d’écriture poétique ont été organisés. 

AYITI LA : « Les lettres haïtiennes en mouvement », a été organisé dans le cadre de la célébration des 20 ans de coopération bilatérale entre l’Etat haïtien et la Wallonie Bruxelles Internationale (2017). Une fête organisée au Botanique autour des performances, des rencontres-lectures, des projections de films, et autres spectacles. L’évènement a reçu comme invités différentes personnalités du monde culturel haïtien : Louis Philippe Dalembert, Martine Fidèle, Dany Laferrière, James Noël, Makenzy Orcel, Néhémy Pierre-Dahomey, Emmelie Prophète, Rodney Saint-Eloi

Ecrivaine des mots et des maux : avec Kettly Mars, Léonora Miano et Scholastique Mukasonga. « La lutte pour les droits, l’indépendance, l’antiracisme ou simplement la liberté de parole ne se décline-t-elle pas bien souvent au féminin ? La littérature féminine a-t-elle des particularités ? ». Ce sont ces questions qui ont été abordées par les trois auteures. A travers leurs ouvrages, chacune à sa façon fait vivre ses personnages, majoritairement féminins, dans des situations rappelant les réalités du monde dans lequel ils vivent. Explorant la richesse de la psychologie humaine et plus particulièrement féminine, ces écrivaines confrontent leurs lecteurs à l’universalité du questionnement. 

Congo, Auteurs des deux rives. Avec IN KOLI Jean Bofane, Alain Mabanckou et Fiston Mwanza Mujila. Cet événement a été organisé en collaboration avec le Bozar, dans le cadre de la commémoration des 20 ans de la disparition de Sony Labou Tansi et de l’exposition qui lui était consacrée à l’Espace Césaire. Etaient invités trois écrivains contemporains originaires des deux rives du Congo dont les ouvrages évoquent l’épopée littéraire de leurs pays. Alain Mabanckou qui venait de publier Petit pimentFiston Mwanza Nasser Mujila avec son roman Tram 83 et In Koli Jean Bofane, auteur notamment de Congo Inc. Le testament de BismarckA travers leurs regards croisés, ils ont permis au public de découvrir une région très riche sur le plan culturel et de revisiter l'histoire des lettres congolaises 

Rwanda, 20 ans après(2014), avec Véronique Tadjo, Boubacar Boris, et Dorcy Rugamba. En collaboration avec le Bozar, CEC a invité ces trois auteurs africains de renom, qui à travers leurs écritures reviennent sur les atrocités commises durant le génocide au Rwanda, 20 ans après les faits. Ces écrivains respectivement originaires de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Rwanda prennent soin de perpétuer la mémoire du génocide, qui a causé un million de morts. Ils se sont exprimés ensemble durant cette soirée. 

Bozar 2012. Soirée d’hommage à Jacques Stephen Alexis, en présence de Florence Alexis, Dany Laferrière, Lyonel Trouillot, Emmelie Prophète, James Noël, Pascale Monnin​ 

Prix littaire Williams Sassine(2006). Concours de nouvelles à  l’intention d’écrivains d’origines africaines sur la thématique « comment aujourd’hui faire face et résister au racisme, à l’ethnisme et à la xénophobie ? » 

Autres initiatives de l'ONG autour de la littérature : 

  • Formation de professionnels du livre aux littératures contemporaines d’Afrique et des Caraïbes. 

  • Développement et production d’outils pédagogiques à partir des livres de littérature africaine (Petit Petit de Gaël Faye, etc).

  • Renforcement et collaboration des partenaires du Sud, investis dans la promotion de la littérature afro-caribéenne, surtout dans les processus scolaires.

  • Travail de mis en réseau de bibliothèques et de structures spécialisées en littérature afro-caribéenne à travers LITTAFCAR.ORG (Belgique, Bénin, Haïti, Rwanda). 

  • Etc.