Femmes et stéréotypes

Depuis la création de CEC ONG, « Coopération Education Culture », la question du Genre a été toujours au cœur de ses actions. Cette sensibilité s’observe particulièrement à la place accordée aux femmes dans les organes de gestion de l’ASBL. Le genre est également présent dans notre programme de manière transversale. On y consacre une thématique entière "Femmes et Stéréotypes", qui s’inscrit toutefois dans l’action centrale de CEC : la déconstruction des stéréotypes, source des discriminations et du racisme à l’égard des afro-descendants.  

A travers ce volet "Femmes et Stéréotypes"CEC entend démontrer en quoi et comment les stéréotypes auxquels les femmes d’origine africaine sont victimes au préalable, peuvent compliquer davantage leurs parcours migratoires.

C’est dans cette optique que différents outils, expositions itinérantesdossiers pédagogiques, publicationsont été développés. Accompagnés des animations afin d’ouvrir le débat, ces outils sont utilisés dans la sensibilisation du large public en passant par le monde scolaire : 

"FEMMES D’AFRIQUE", exposition itinérante : ce sont des portraits qui mettent en exergue des personnages féminins ayant marqué l’histoire de leur pays, dans leur temps, dans des domaines variés : l’Histoire, la Politique, l’Art. Ce projet a été conçu pour contribuer à la valorisation de l’image de la femme africaine, toujours présentée comme passive face aux circonstances socio-géopolitiques pouvant la mettre en situation d’insécurité et d’indépendance. Les femmes d’origine africaine sont doublement victimes de cette fausse et mauvaise représentation, qui peut provoquer chez certaines un problème d’estime de soi, engendrant un blocage à l’intégration sociale. Avec l’exposition « Femmes d’Afrique », la découverte des vécus et des actions de toutes ces héroïnes, permet ainsi de déconstruire ces stéréotypes présents dans l’imaginaire populaire. Elle sert également à travailler cette problématique de confiance en soi.

"FEMMES ET MIGRATION" : A travers cet outil pédagogique, CEC souhaite avant tout soutenir l’école dans sa mission de préparer les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer à la construction d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux cultures. 

CEC a crée cet outil pédagogique, s’inspirant des principes de l’ECMS, afin de favoriser une prise de conscience solidaire avec d’autres régions du monde, une vision critique du modèle de société dits « du Sud » et « du Nord ». Cet outil invite à dépasser les préjugés négatifs et les stéréotypes (ethniques, sexistes, etc…,) et encourage une évaluation positive de la différence et de la diversité.

"FEMMES EN MIGRITUDE". A travers cette publication, CEC a souhaité s’approcher de ce concept qui n’exclut personne quand on évoque la migration. Forgé depuis quelques années déjà dans le domaine des littératures africaines, ce mouvement rassemble des auteurs vivant loin de leur pays natal, mais qui, à travers leur prime, rendent l’Afrique plus visible auprès d’un lecteur européen. Ainsi la migritude concerne ceux qui partent, ceux qui restent, ceux qui accompagnent et bien évidemment ceux qui accueillent. Ce terme nous semble particulièrement en phase pour parler des femmes et des migrations. Les femmes en migritude sont tant celles qui attendent le mari qui a pris la pirogue que celles qui entreprennent seules avec leur enfant sur le dos une traversée qu’elles savent potentiellement meurtrière. Ou encore ces femmes qui ont migré et qui aujourd’hui cherchent à vivre leur exil dans la dignité sans renier d’où elles viennent et dans l’espoir que leur présence soit valorisée dans la société d’accueil. 

A travers cette publication « Femmes en Migritude », CEC a voulu rendre hommage à toutes ces auteures, poètes, slammeuses, qui à travers leurs œuvres sont devenues des voix parties prenantes de la migritude.